LA JEUNESSE

La boxe enjeux de formation pour la jeunesse
La jeunesse a des comportements qui traversent les époques, sans doute précisément parce qu’elle se situe à un moment qui précède l’établissement dans les modèles normatifs généraux.

La sociabilité juvénile, l’affirmation de soi, l’épanouissement des corps, la découverte du sexe, le goût pour l’alcool et les conduites à risque, le style de vie nocturne, les provocations envers les adultes et les institutions, la tentation du vol, caractérisent cet âge de la vie, surtout chez les garçons.

Pour des raisons diverses (fragilités familiales, échecs scolaires, influence de certains pairs, événements biographiques), certains feront même une plus ou moins longue carrière dans des pratiques délinquantes plus structurées (comme le vol organisé ou la revente de cannabis).

Si nous en saisissons tous les enjeux, on le sait bien aujourd’hui, la jeunesse est devenue le levier des politiques, des institutions; elle alimente tous les discours, elle gargarise les médias.

Face à cette jeunesse porteuse de certains stigmates, un engagement profond dans la prévention spécialisée avec des réponses diversifiées et transversales peut construire un travail de fond.

Aussi le sport, peut constituer un fragment de réponse !

Présentation

L’adolescence est avant tout une période de mutations profondes, période charnière entre l’enfance et l’âge adulte. Le corps est pris en otage dans cette mutation, et l’adolescent se sent parfois démuni.

En effet, il n’est pas rare de constater que les modifications du corps du jeune sont souvent bien plus rapides que la maturation psychique.

Les caractéristiques retrouvées sont :

  • une mauvaise connaissance de son corps
  • une maladresse
  • une estime de soi difficilement palpable
  • un sentiment d’être fragilisé

Le corps de l’adolescent est utilisé comme une défense vers l’extérieur.

Aussi, la boxe éducative peut prendre tout son sens dans la problématique du rapport de l’adolescent à son corps. Elle est un art où tous les coups sont portés sans violence, sans force et avec une maîtrise des techniques. Il s’agit là d’une différence majeur avec la boxe amateur et professionnelle. La boxe éducative est une discipline très technique qui demande une grande maîtrise de soi.

La boxe éducative se veut un outil d’intégration afin d’aider les jeunes à acquérir la compétence du contrôle de soi. En tant qu’activité, elle permet également à tous jeunes volontaires de:

  • développer des techniques spécifiques
  • renforcer la confiance en soi et la volonté de vaincre dans le respect de l’autre
  • maîtriser les facteurs émotionnels
  • construire des projets d’action et les adapter aux variations du rapport de forces

La boxe enjeu de formation !

La boxe met en présence deux personnalités qui s’efforcent au moyen de touches de poings, d’accumuler des avantages avec contrôle et précision dans un jeu permanent d’attaque et de défense.

Les savoirs en boxe sont étroitement liés aux notions d’efficacité et d’élégance. On peut les classer en trois catégories:

  • Les stratégies et les mouvements (aspects technico-tactiques)
  • Les attitudes (aspects affectifs)
  • Les rôles sociaux (aspects participatifs)

L’enjeu de formation est d’accentuer l’apprentissage moteur, ainsi que le contrôle de l’investissement énergétique qui augmentent et améliorent les qualités de coordination et de souplesse:

  • Production d’enchaînements variés → Intérêt cognitif
  • Identifier des principes d’action et mettre en œuvre des stratégies
  • Adapter ses conduites aux circonstances de l’opposition
  • Acquérir un vocabulaire commun spécifique
  • Savoir juger une rencontre
  • Contrôler ses émotions → Intérêt psychosocial
  • Respect d’autrui
  • Développement du sens esthétique lié au mouvement, participation aux tâches d’encadrement (arbitrage, jugement, aménagement, sécurité)

L’aspect pédagogique, le risque et l’incertitude en boxe:

Ces notions fondamentales, liées au développement des compétences dans la discipline, seront soumises à des critères de mise en œuvre très strictes afin que l’opposition n’excède jamais l’effet de la touche; l’engagement des jeunes s’organisera ainsi sur une double logique: celle de l’activité et celle de l’intégrité physique.

L’initiation à la boxe offre, en dehors du champ sportif (l’acceptation partagée de la situation d’opposition), une relation d’échanges avec des règles strictes. Les intentions pédagogiques sont les suivantes:

  • Entretenir la motivation des jeunes
  • Apprendre à gérer intelligemment des situations de conflits non sportifs
  • Adapter son comportement à la situation du moment